www.agir-thrombose.fr
www.ambulatoire-sanofi.fr
www.ams.sanofi.fr
www.antibio-responsable.fr
www.aucoeurducholesterol.fr
www.contreladouleur.fr
www.diabplus-equilibre.fr
www.diabeteanalytics.fr
www.diabete-emotions.fr
www.gaucherfrance.fr
www.retrouverlemouvement.fr
www.sanofi-arthrose.fr
www.sanofi-diabete.fr
www.sep-ensemble.fr
www.thromboseval.fr
nosmedicaments.sanofi.fr
www.labsante.sanofi.fr
www.lesvictoiresduprive.fr
prevenirlesadherences.com
www.sanofi.fr
www.sanofigenzyme.fr

Sanofi : un engagement pour l’antibiothérapie responsable

Taille des textes

Sanofi : pourquoi agir ?

Face à la menace de l’antibiorésistance croissante et de la diminution du nombre d’antibiotiques efficaces, Sanofi, acteur majeur en infectiologie avec sa gamme de 11 familles d’antibiotiques et de 21 molécules s’engage pour une antibiothérapie responsable.

Sanofi : comment agir ?

Afin de maintenir le « capital antibiotique », Sanofi s’engage notamment à :

1. Préserver l’efficacité des antibiotiques en soutenant la surveillance épidémiologique régulière de l’évolution de la sensibilité bactérienne aux antibiotiques. Et par l’information pour favoriser un juste usage :

  • Pour les professionnels de santé & les usagers, qui ont besoin d’informations actualisées et validées sur les antibiotiques, le Site antibio-responsable.fr s’inscrit dans la démarche du bon usage et la lutte contre les résistances
  • Présentations médicales scientifiques de qualité à la demande des professionnels de santé, pour un juste usage des antibiotiques

Ce site Internet antibio-responsable.fr s’incrit dans cette démarche de promotion d’une antibiothérapie responsable et de services aux professionnels de santé.

2. Fournir des solutions de santé répondant aux besoins médicaux majeurs liés aux maladies infectieuses :

  • En développant de nouvelles stratégies de luttes contre les infections bactériennes sévères selon 3 axes :
    • Recherche sur les nouveaux antibiotiques avec de nouveaux modes d’action actifs sur les bactéries résistantes
    • Recherche sur les nouveaux produits (antibiotiques ou non-antibiotiques) développé spécifiquement pour la prise en charge de certaines infections lourdes difficiles à traiter
    • Recherche sur la prophylaxie non-vaccinale des infections pour des populations vulnérables
  • En fournissant des traitements innovants et abordables contre la tuberculose, la malaria et d’autres maladies parasitaires tropicales
  • En développant des molécules anti-virales focalisées sur le besoin d’éradication des infections chroniques, notamment celles au virus de l’hépatite B, et sur les infections émergentes (Chikungunya, etc.)
  • En découvrant et en mettant au point des vaccins et produits immunisants de haute valeur médicale, nouveaux ou existants contre une grande variété d’infections bactériennes, virales ou parasitaires

3. Innover et poursuivre les efforts de Recherche et Développement

  • Un des axes stratégiques du troisième « plan national d’alerte sur les antibiotiques ».
  • L’éventail thérapeutique en antibiothérapie a diminué de 20 % entre 2000 et 2013, résultant de l’arrêt de la commercialisation de 31 substances, pour seulement 10 nouvelles substances (ou associations de substances) mises sur le marché.3
  • Sanofi développe des molécules et vaccins pour améliorer la santé dans le monde en s’appuyant sur 3 structures :
    • Unité Thérapeutique Maladies Infectieuses basé à Marcy-l’Etoile en France (69) au cœur d’un écosystème de référence internationale et historique dans la recherche sur les maladies infectieuses (Lyon Biopôle)
    • Sanofi Pasteur, la branche vaccin du groupe Sanofi
    • Accès aux Médicaments, la structure responsable de développer et distribuer des molécules, notamment dans le domaine de l’infectiologie, pour les pays émergents

4. Garantir la qualité et la traçabilité de ses produits : en veillant à ce que tous les produits soient développés et fabriqués dans le respect des exigences de l’entreprise et des autorités de régulation, et en assurant leur traçabilité depuis l’approvisionnement en matières premières jusqu’à la délivrance du produit fini au patient

  1. http://www.sante.gouv.fr/le-bon-usage-des-antibiotiques-par-les-professionnels.html - consulté le 5 mars 2015.
  2. Plan d’alerte sur les antibiotiques – 2011-2016.
  3. L’évolution des consommations d’antibiotiques en France entre 2000 et 2013. Rapport ANSM. Novembre 2014.