www.agir-thrombose.fr
www.ambulatoire-sanofi.fr
www.ams.sanofi.fr
www.antibio-responsable.fr
www.aucoeurducholesterol.fr
www.contreladouleur.fr
www.diabplus-equilibre.fr
www.diabeteanalytics.fr
www.diabete-emotions.fr
www.gaucherfrance.fr
prevenirlesadherences.com
www.retrouverlemouvement.fr
www.sanofi-arthrose.fr
www.sanofi-diabete.fr
www.sep-ensemble.fr
www.thromboseval.fr
nosmedicaments.sanofi.fr
www.labsante.sanofi.fr
www.lesvictoiresduprive.fr
www.sanofi.fr
www.sanofigenzyme.fr

Les professionnels de santé, garants du juste usage des antibiotiques

Taille des textes

Les professionnels de santé, un engagement qui doit être multiple.

Professionnels de santé : pourquoi agir ?

L’émergence de souches bactériennes résistantes aux antibiotiques est favorisée par leur utilisation massive. Cette surconsommation d’antibiotiques semble être liée à l’accumulation de plusieurs phénomènes : des prescriptions non justifiées lors de maladies virales, une utilisation en simple « précaution » (indépendamment du cadre de la prophylaxie), et un mésusage par les patients.1,2

Professionnels de santé : comment agir ?

Pour garantir une utilisation responsable et préserver le « capital antibiotique », les professionnels de santé peuvent agir à 2 niveaux :

  1. La juste prescription de l’antibiotique :

    Afin de diminuer la pression de sélection exercée sur les souches bactériennes et d’améliorer la qualité de la prise en charge des patients, l’enjeu n’est évidemment pas de ne plus utiliser les antibiotiques mais d’y recourir de manière juste : uniquement lorsque c’est nécessaire, en choisissant le bon antibiotique et la durée adaptée.1,2

  2. En savoir plus sur l’antibiothérapie

  3. Le juste usage de l’antibiotique par le patient :

    Les professionnels de santé sont les premiers acteurs de la mise en place de la stratégie de juste usage des antibiotiques. La prise en charge du patient repose sur un dialogue avec son médecin et avec son pharmacien. Le professionnel de santé peut ainsi expliquer au patient les raisons du choix d’un traitement (antibiotique ou non selon que l’infection est bactérienne ou d’une autre origine), lui préciser la manière dont il devra prendre son traitement, et l’importance de respecter scrupuleusement la prescription.1,2

Pour accompagner les professionnels de santé dans cette démarche, l’assurance maladie a développé des outils d’aide à la prescription, des supports pédagogiques pour les patients…. Elle fournit aussi des tests de dépistage et de diagnostic rapide pour l’angine.1,2 

En savoir plus sur les conseils à donner aux patients


  1. http://www.sante.gouv.fr/le-bon-usage-des-antibiotiques-par-les-professionnels.html - consulté le 5 mars 2015.
  2. Plan d’alerte sur les antibiotiques – 2011-2016.