Taille des textes

Je m’implique contre l’antibiorésistance

Les antibiotiques sont souvent trop ou mal utilisés et perdent peu à peu de leur efficacité car les bactéries deviennent plus résistantes. Pour préserver l’efficacité des antibiotiques, devenez les meilleurs ambassadeurs antibio-responsables.

COMPRENDRE L’ANTIBIORÉSISTANCE

Les antibiotiques sont des médicaments capables de tuer ou de limiter la croissance des bactéries qui nous rendent malades lors d'une infection. Ils permettent de soigner uniquement les infections bactériennes : ils sont donc inefficaces contre les infections d’origine virale (1).

L’utilisation massive et répétée d’antibiotiques, tant chez l’homme que chez l’animal, a profondément modifié l’écologie bactérienne. Cela a entraîné au cours du temps le rejet dans l’environnement de molécules antibiotiques en quantités importantes dans tous les compartiments de l’environnement (eaux, sols…).

La résistance aux antibiotiques, c’est lorsque les bactéries se transforment et deviennent insensibles à l'action des antibiotiques. La surconsommation d’antibiotiques a favorisé le développement de souches résistantes aux antibiotiques en exerçant une pression de sélection sur les bactéries : celles-ci survivent et remplacent les bactéries non résistantes qui ont été éliminées (1). Ces bactéries multi-résistantes sont transmissibles à notre entourage. N’importe qui, même quelqu’un qui n’a jamais pris d’antibiotiques, peut donc être contaminé par des bactéries résistantes (2).

Le phénomène d'antibiorésistance est un problème de santé publique mondial majeur, qui progresse très rapidement. Afin de lutter contre l’antibiorésistance, il est nécessaire de bien utiliser les antibiotiques, c’est-à-dire de ne les prendre que lorsqu’ils sont vraiment utiles. Un mauvais usage des antibiotiques comme leur utilisation dans le traitement d'une maladie virale, l'échange de traitements antibiotiques entre proches, ou encore le fait de les jeter à la poubelle ou dans les toilettes, favorise le développement de l'antibiorésistance.

SITUATION EN FRANCE

Chaque année 160 000 infections sont dues à des bactéries résistantes aux antibiotiques

 

La résistance aux antibiotiques menace notre mode de vie actuel et compromet toutes les avancées que la médecine a effectuées depuis plus de 70 ans. En France, 12 500 décès par an seraient directement liés à l'antibiorésistance (3). Si nous ne parvenons pas collectivement à enrayer ce phénomène, on estime que la résistance aux anti-infectieux pourrait être responsable de plus de 10 millions de décès par an dans le monde à l'horizon 2050 (4).



L’ACTUALITÉ ANTIBIO-RESPONSABLE

Saurez-vous relevez le challenge et répondre à la vitesse de l’éclair aux questions de Mme AB Responsable ?

À vous de jouer pour tester votre niveau de connaissance sur l’usage des antibiotiques !

Jouer

AGIR CONTRE L’ANTIBIORÉSISTANCE*

  • Ne prendre des antibiotiques que s’ils ont été prescrits par un professionnel de santé dûment qualifié
  • Toujours suivre jusqu’au bout le traitement prescrit, même lorsqu’on se sent mieux
  • Ne jamais utiliser des antibiotiques restants d’une prescription précédente
  • Ne jamais partager des antibiotiques avec d’autres personnes
  • Prévenir les infections en se lavant régulièrement les mains, en évitant les contacts avec les personnes malades et en veillant à être à jour dans ses vaccinations
*www.who.int/drugresistance/fr