www.agir-thrombose.fr
www.ambulatoire-sanofi.fr
www.ams.sanofi.fr
www.antibio-responsable.fr
www.aucoeurducholesterol.fr
www.contreladouleur.fr
www.diabplus-equilibre.fr
www.diabeteanalytics.fr
www.diabete-emotions.fr
www.gaucherfrance.fr
prevenirlesadherences.com
www.retrouverlemouvement.fr
www.sanofi-arthrose.fr
www.sanofi-diabete.fr
www.sep-ensemble.fr
www.thromboseval.fr
nosmedicaments.sanofi.fr
www.labsante.sanofi.fr
www.lesvictoiresduprive.fr
www.sanofi.fr
www.sanofigenzyme.fr

Les exacerbations de broncho pneumopathie chronique obstructive (BPCO)

Taille des textes

Description:

La Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) est une maladie respiratoire chronique qui aboutit à une obstruction progressive et permanente des voies aériennes. Elle est marquée par une dégradation progressive de la fonction respiratoire, au cours de laquelle des exacerbations peuvent se produire.1, 2
Les exacerbations correspondent à une augmentation des symptômes respiratoires (essoufflement, toux, expectoration), débutant de manière aiguë, durant plus de 48 heures. Elles peuvent nécessiter une hospitalisation et contribuent à aggraver la BPCO.1, 2

Fréquence :

La BPCO touche 7,5% de population de plus de 40 ans. Sa principale cause est le tabagisme (80% des cas).1 Les exacerbations sont d’origine non infectieuse dans 50% des cas. En cas d’origine infectieuse, l’étiologie peut être virale ou bactérienne.3

Germe(s) impliqué(s) :

Les bactéries les plus fréquemment rencontrées sont Streptococcus pneumoniae, Haemophilus influenzae et Branhamella catarrhalis.3

Formes cliniques :

Le diagnostic d’exacerbation de BPCO se fait sur l’association d’une BPCO préexistante et d’une augmentation des symptômes respiratoires (augmentation de la dyspnée, du volume de l’expectoration).

Les arguments cliniques en faveur d’une infection bactérienne sont la mise en évidence d’une purulence verdâtre et franche, des crachats et de la présence d’une fièvre élevée (> 39°) ou sa persistance au quatrième jour.3

Prise en charge :

La prise en charge repose sur une antibiothérapie adaptée uniquement en cas de suspicion d’une exacerbation de BPCO d’origine bactérienne.3

  1. Guide du parcours de soin BPCO. HAS. Juin 2014.
  2. http://www.ameli-sante.fr/bronchopneumopathie-chronique-obstructive-bpco/les-symptomes-le-diagnostic-et-les-complications-de-la-bpco.html - consulté le 15/03/2015
  3. Antibiothérapie par voie générale en pratique courante dans les infections respiratoires basses de l’adulte et de l’enfant. Recommandations. AFSSAPS. 2005