www.agir-thrombose.fr
www.ambulatoire-sanofi.fr
www.ams.sanofi.fr
www.antibio-responsable.fr
www.aucoeurducholesterol.fr
www.contreladouleur.fr
www.diabplus-equilibre.fr
www.diabeteanalytics.fr
www.diabete-emotions.fr
www.gaucherfrance.fr
prevenirlesadherences.com
www.retrouverlemouvement.fr
www.sanofi-arthrose.fr
www.sanofi-diabete.fr
www.sep-ensemble.fr
www.thromboseval.fr
nosmedicaments.sanofi.fr
www.labsante.sanofi.fr
www.lesvictoiresduprive.fr
www.sanofi.fr
www.sanofigenzyme.fr

Les infections de la peau et des tissus mous

Taille des textes

La peau est la principale barrière qui sépare notre organisme du milieu extérieur.1 En perpétuelle interaction avec l’environnement, elle subit de multiples agressions (la lumière, les produits chimiques, les contacts mécaniques, les virus et les bactéries, etc.) contre lesquelles il existe de nombreux mécanismes de défense. Malgré ces barrières, les agressions répétées de l’environnement peuvent être responsables de pathologies cutanées variées, plus ou moins fréquentes et graves.2

Les maladies de la peau peuvent avoir de nombreuses origines. Les agressions chimiques et mécaniques peuvent entraîner l’apparition de certaines dermatoses comme l’eczéma.2 Mais ces maladies ne sont pas d’origine bactérienne et ne nécessitent pas d’antibiothérapie.

D’autres pathologies comme les abcès cutanés, l'érysipèle, les furoncles, l'impétigo, les plaies cutanées, les panaris… Peuvent résulter d’infections bactériennes. Elles surviennent en général suite à l’altération des processus de défense : rupture de la barrière kératinocytaire (plaies, lésions de grattage, brûlures…), modification du pH cutané, disparition du film sébacé, macération cutanée… Qui facilite la pénétration des germes en profondeur.1

La majorité des infections bactériennes cutanées est causée par des bactéries à Gram positif et les deux germes principalement retrouvés sont le Staphylococcus aureus et le Streptococcus pyogenes.1

En savoir plus sur quelques infections de la peau et des tissus mous d’origine bactérienne

Infections cutanées primitives ne nécessitant nécessairement une antibiothérapie

Infections cutanées primitives nécessitant en général une antibiothérapie

  1. CEDEF. Item 87 : infections cutanéo-muqueuses bactériennes. Annales de dermatologie et de vénéréologie 2008 ; 135S : F35-41.
  2. Dubertret L. Peau et environnement. C.R. Acad. Sci. Paris, Sciences de la vie / Life Sciences 323 (2000) 629–632