www.agir-thrombose.fr
www.ambulatoire-sanofi.fr
www.ams.sanofi.fr
www.antibio-responsable.fr
www.aucoeurducholesterol.fr
www.contreladouleur.fr
www.diabplus-equilibre.fr
www.diabeteanalytics.fr
www.diabete-emotions.fr
www.gaucherfrance.fr
prevenirlesadherences.com
www.retrouverlemouvement.fr
www.sanofi-arthrose.fr
www.sanofi-diabete.fr
www.sep-ensemble.fr
www.thromboseval.fr
nosmedicaments.sanofi.fr
www.labsante.sanofi.fr
www.lesvictoiresduprive.fr
www.sanofi.fr
www.sanofigenzyme.fr

Les familles d’antibiotiques

Taille des textes

Un antibiotique est une substance active sur les bactéries. L'action peut être bactéricide ou bactériostatique.  
Elle diffère selon la molécule, la bactérie elle-même, son état physiologique et son environnement.1

Mécanisme d’action des antibiotiques

On peut schématiquement regrouper les différentes familles d’antibiotiques autour de quatre mécanismes d’action principaux.2,3

Les principales familles d'antibiotiques :

  • 1- Inhibiteurs de la synthèse des enveloppes bactériennes -

    • BêTA-LACTAMINES-

      Pénicillines +
      Pénicillines du groupe G et V
      DCI :
        Benzathine benzylpenicilline
        Benzathine pénicilline (forme long retard)
        Benzathine phenoxymethylpenicilline
        Pénicillines G = benzylpénicilline sodique
        Pénicilline V = phénoxyméthylpénicilline
      Pénicillines du groupe M
      DCI :
        Cloxacilline
        Oxacilline
      Pénicillines du groupe A
      DCI :
        Amoxicilline
        Amoxicilline + Acide clavulanique
        Ampicilline
        Ampicilline + Sulbactam
      Carboxypénicillines
      DCI :
        Ticarcilline
        Ticarcilline + Acide clavulanique
      Uréidopénicillines
      DCI :
      Pipéracilline
      Pipéracilline + Tazobactam
      Aminidopénicillines
      DCI :
        Pivmécillinam
      Témocilline
      DCI :
        Témocilline
      CARBAPÉNÈMES +
      Carbapénèmes
      DCI :
        Ertapénem
        Imipénem + Cilastatine
        Méropénem
      MONOBACTAME +
      Monobactame
      DCI :
        Aztréonam
      CÉPHALOSPORINES +
      Céphalosporines de 1ère génération (C1G)
      DCI :
        Céfaclor
        Céfadroxil
        Céfalexine
        Céfalotine
        Céfazoline
        Céfradine
      Céphalosporines de 2ème génération (C2G)
      DCI :
        Céfamandole
        Céfoxitine
        Céfuroxime axétil
        Céfuroxime sodique
      Céphalosporines de 3ème génération (C3G):

      - C3G orales
      DCI :
        Céfixime
        Céfodiam hexétil
        Cefpodoxime proxétil

      - C3G injectables
      DCI :
        Céfépime
        Céfotaxime
        Cefpirome
        Ceftazidime
        Ceftriaxone
      Céphalosporines de 4ème génération et autres céphalosporines :

      - Céphalosporines injectables :
      DCI :
        Céfépime
        Cefpirome
        Ceftaroline
        Ceftobiprole medocaril
        Ceftolozane et inhibiteurs enzymatique
      FOSFOMYCINE +
      Fosfomycine
      DCI :
        Fosfomycine
        Fosfomycine trométamol
      GLYCOPEPTIDES +
      Glycopeptides
      DCI :
        Teicoplanine
        Vancomycine
      LIPOPEPTIDE +
      Lipopeptide
      DCI :
        Daptomycine
      POLYMYXINES +
      Polymyxines
      DCI :
        Polymyxine E ou colistine
  • 2- Inhibiteurs de la synthèse des protéines -

    • AMINOSIDES-

      AMINOSIDES -
      Aminosides
      DCI :
        Amikacine sulfate
        Gentamicine
        Neomycine (associée)
        Nétilmycine
        Spectinomycine
        Streptomycine
        Tobramycine

      MACROLIDES ET APPARENTÉS-

      MACROLIDES VRAIS -
      Macrolides vrais
      DCI :
        Amphotericine B
        Azithromycine
        Clarithromycine
        Erythromycine
        Josamycine
        Midécamycine
        Roxithromycine
        Spiramycine
        Spiramycine + Métronidazole
      LINCOSAMIDES -
      Lincosamides
      DCI :
        Clindamycine
        Lincomycine
      KÉTOLIDES -
      Kétolides
      DCI :
        Télithromycine
      SYNERGISTINES -
      Synergistines
      DCI :
        Pristinamycine

      PHÉNICOLES-

      PHÉNICOLES -
      Phénicoles
      DCI :
        Thiamphénicol

      CYCLINES-

      CYCLINES -
      Cyclines
      DCI :
        Chlortetracycline
        Doxycycline
        Lymécycline
        Méthylènecycline
        Minocycline
        Tigécycline

      ACIDES FUSIDIQUES-

      ACIDES FUSIDIQUES -
      Acides fusidiques
      DCI :
        Acide fusidique

      OXAZOLIDINONES-

      OXAZOLIDINONES -
      Oxazolidinones
      DCI :
        Linézolide
        Tedizolid
  • 3- Inhibiteurs de la synthèse des acides nucléiques -

    • QUINOLONES-

      QUINOLONES URINAIRES -
      Quinolones de 1ère génération
      DCI :
        Acide pipémidique
        Fluméquine
      Fluoroquinolones
      DCI :
        Énoxacine
        Loméfloxacine
        Norfloxacine
      QUINOLONES SYSTEMIQUES -
      Fluoroquinolones
      DCI :
        Ciprofloxacine
        Ofloxacine
        Péfloxacine
      QUINOLONES ANTIPNEUMOCOCCIQUES -
      Fluoroquinolones
      DCI :
        Lévofloxacine
        Moxifloxacine

      QUINOLEINES-

      QUINOLEINES -
      Quinoleines
      DCI :
        Hydroxyquinoléine

      MUPIROCINE-

      MUPIROCINE -
      Mupirocine
      DCI :
        Mupirocine

      AUTRES-

      AUTRES -
      Autres
      DCI :
        Rifamycine
  • 4- Inhibiteurs de la synthèse de l’acide folique -

    • SULFAMIDES-

      SULFAMIDES -
      Sulfamides
      DCI :
        Sulfadiazine
        Sulfadiazine + Pyriméthamine
        Sulfafurazole + Erythromycine
        Sulfaméthizol
        Sulfaméthoxazole + Triméthoprime (Cotrimoxazole)
  • 5- Mécanismes complexes ou méconnus -

    • PRODUITS NITRÉS-

      NITROFURANES -
      Nitrofuranes
      DCI :
        Nifuroxazide
        Nitrofurantoïne
      NITRO-IMIDAZOLE -
      Nitro-imidazole
      DCI :
        Métronidazole
        Ornidazole
        Tinidazole

      ANTITUBERCULEUX-

      ANTITUBERCULEUX -
      Antituberculeux
      DCI :
        Ethambutol
        Isoniazide
        Isoniazide + Rifampicine
        Pyrazinamide
        Pyrazinamide + Isoniazide + Rifampicine
        Rifabutine
        Rifampicine

Ces différents mécanismes d’action expliquent les différences intrinsèques de sensibilité d’une espèce bactérienne à l’autre (résistance naturelle).

Spectre d’activité des antibiotiques3,4

A chaque antibiotique est associée une liste d’espèces bactériennes sur lesquelles il est supposé efficace : on parle de « spectre d’activité antibactérienne ». Les bactéries peuvent être naturellement résistantes à certaines molécules (résistance naturelle), mais elles peuvent aussi acquérir une résistance (résistance acquise), qui peut évoluer en fonction du temps et des souches. Ces données de résistance sont renseignées dans le spectre d’activité.

Afin de faciliter le choix d’un traitement antibiotique en fonction de la bactérie et des résistances connues, les bactéries sont réparties en 3 classes selon les recommandations EMEA 2004 :

  • Habituellement sensible : composée de souches sensibles ou modérément sensibles à l’antibiotique. Le taux de résistance ne dépasse pas 10%. La réalisation d’un antibiogramme n’est pas nécessaire.
  • La présence d’un signe $ signifie que l’espèce est naturellement intermédiaire (en l'absence d'un mécanisme de résistance). Ces souches forment un ensemble hétérogène pour lequel les résultats obtenus in vitro ne sont pas prédictifs d’un succès thérapeutique.
  • Inconstamment sensible : le taux de résistance dépasse 10% chez des espèces naturellement sensibles,qui font l’objet d’une information sous forme de pourcentage indiquant la fréquence de résistance acquise connue. La sensibilité est donc imprévisible en l’absence d’antibiogramme.
  • La présence d’un signe * signifie qu’il y a une prévalence de la résistance > 50% pour cette espèce dans au moins un pays européen.
  • Naturellement résistante : présente une résistance naturelle de haut niveau. Il existe une forte probabilité d’échec thérapeutique quels que soient le type de traitement et la dose d’antibiotique utilisée (CMI > C).

Le spectre de l’antibiotique sur les différentes espèces bactériennes est un élément essentiel à prendre en compte lors de l’initiation d’une antibiothérapie. Il est régulièrement mis à jour et publié dans le Résumé des Caractéristiques du Produit des antibiotiques, que l’on peut retrouver sur le site http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr ou sfm-microbiologie.org.

Nous proposons également sur ce site un outil interactif, renseigné par des experts en infectiologie, vous permettant d’identifier rapidement :

Consulter l’outil de sensibilité des antibiotiques sur un germe donné

Consulter l’outil de spectre d’activité d’un antibiotique donné

  1. CMIT. Antibiothérapie : principes généraux. In : E.PILLY : Vivactis Plus Ed ; 2014 : pp 28-32.
  2. Flandrois JP. Bactériologie Médicale. Coll Azay. Puf. 2000.
  3. Heart T. Shears P. Atlas de poche de microbiologie. Médecine-Sciences-Flammarion. 2006.
  4. http://www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Resistance-aux-anti-infectieux/Points-sur-les-connaissances - consulté le 10/04/2015