www.agir-thrombose.fr
www.ambulatoire-sanofi.fr
www.ams.sanofi.fr
www.antibio-responsable.fr
www.aucoeurducholesterol.fr
www.contreladouleur.fr
www.diabplus-equilibre.fr
www.diabeteanalytics.fr
www.diabete-emotions.fr
www.gaucherfrance.fr
prevenirlesadherences.com
www.retrouverlemouvement.fr
www.sanofi-arthrose.fr
www.sanofi-diabete.fr
www.sep-ensemble.fr
www.thromboseval.fr
nosmedicaments.sanofi.fr
www.labsante.sanofi.fr
www.lesvictoiresduprive.fr
www.sanofi.fr
www.sanofigenzyme.fr
Taille des textes

Salmonellose pédiatrique : ne pas balayer devant les enfants

Les salmonelles peuvent survivre dans l’environnement si la température et l’humidité ambiantes sont favorables : c’est le cas des régions tropicales. De fait, le Territoire du Nord, en Australie, caractérisé par un climat désertique ou subtropical, enregistre des taux de salmonellose infantile bien supérieurs à la moyenne nationale.

Une étude cas-témoins a été menée dans cette région (villes de Darwin et de Palmerston), afin d’évaluer les facteurs d’environnement interférant avec la salmonellose infantile. Les données obtenues portent sur 59 familles ayant un cas pédiatrique de salmonellose chez un enfant âgé de moins de 5 ans et 95 familles témoins.
En analyse multivariée, les facteurs protecteurs étaient l’allaitement maternel, l’âge plus élevé de l'enfant, l’utilisation quotidienne de l’aspirateur.
A l’inverse, l’emploi de lait artificiel, la présence d’un animal de compagnie, le contact oral avec des animaux (dans cette région, principalement des lézards et des grenouilles), la prescription récente d’antibiotiques, le fait de balayer le sol en présence des enfants, étaient associés à des cas de salmonellose sporadique. Les auteurs insistent notamment sur l’effet protecteur, en lui-même, du lait maternel et des problèmes d’hygiène qui peuvent exister, soit dans le stockage, soit dans la préparation des biberons de lait.

Les antibiotiques pourraient, quant à eux, avoir un effet négatif sur la flore intestinale. Quoi qu’il en soit, cette étude a aussi montré que l’isolement de salmonelles était très fréquent dans les familles où s’était produit un cas de salmonellose (73 %) ce qui était attendu mais aussi dans les familles contrôle (62 %). Pour conclure, les auteurs préconisent plusieurs mesures pour réduire le risque d’infection infantile par des salmonelles : allaitement maternel au-delà de 6 mois, respect des conditions d’hygiène lors de la préparation des biberons et avec les animaux de compagnie, retrait rapide des selles animales et nettoyage du sol en dehors de la présence des enfants, en particulier, lorsqu’un balai est utilisé, l’emploi d’un aspirateur avec filtre diminuant la quantité de poussière circulant dans l’air.


Dr Patricia Thelliez

Williams S et coll. :Individual and household-level risk factors for sporadic salmonellosis in children. Journal of Infection 2016; 72: 36-44.

© jim.fr