www.agir-thrombose.fr
www.ambulatoire-sanofi.fr
www.ams.sanofi.fr
www.antibio-responsable.fr
www.aucoeurducholesterol.fr
www.contreladouleur.fr
www.diabplus-equilibre.fr
www.diabeteanalytics.fr
www.diabete-emotions.fr
www.gaucherfrance.fr
prevenirlesadherences.com
www.retrouverlemouvement.fr
www.sanofi-arthrose.fr
www.sanofi-diabete.fr
www.sep-ensemble.fr
www.thromboseval.fr
nosmedicaments.sanofi.fr
www.labsante.sanofi.fr
www.lesvictoiresduprive.fr
www.sanofi.fr
www.sanofigenzyme.fr
Taille des textes

Lactate du LCR et diagnostic des méningites post-neurochirurgie

CONTEXTE :

Les méningites bactériennes ne sont pas exceptionnelles dans les suites des interventions neurochirurgicales. Si les patients ne sont pas traités rapidement, la mortalité peut atteindre de 20 à 50 %. La concentration de lactate dans le liquide céphalorachidien (LCR) serait utile dans le diagnostic positif de ces méningites, mais aucune évaluation systématique n’a porté sur les formes post-opératoires. X. Xiao et coll. ont réalisé une telle évaluation qui a conduit à une métaanalyse visant à préciser l’efficacité de ce dosage dans le diagnostic des méningites bactériennes post-neurochirurgicales.

METHODES :

La recherche bibliographique a fait appel aux bases de données classiques, telles PubMed, EBSCO, the Cochrane Library et ClinicalTrials.gov, qui ont été consultées jusqu’en novembre 2015. L’évaluation de l’exactitude diagnostique du dosage a reposé sur un outil permettant d’apprécier la qualité des études incluses, en l’occurrence QUADAS (Quality Assessment of Diagnostic Accuracy Studies). L’analyse des données a fait appel à divers programmes et logiciels, notamment Meta-DiSc 1.4 et Review Manager 5.3. Elle a aussi reposé sur les diagrammes de Forest et les courbes SROC (summary receiver operating characteristics).

RESULTATS :

Cinq études, regroupant au total 404 patients, ont été sélectionnées à partir de 1 672 articles répondant aux critères d’inclusion. Dans tous les cas, une intervention neurochirurgicale avait été réalisée et le diagnostic de méningite bactérienne post-opératoire était évoqué. La qualité des études a été évaluée à l’aide de QUADAS. La méta-analyse a permis d’évaluer les performances diagnostiques globales des taux de lactate dans le LCR :

  • (1) sensibilité : 0,92 (intervalle de confiance à 95 % [IC]=0,85-0,96) ;
  • (2) spécificité : 0,88 (IC=0,84-0,92, avec une hétérogénéité significative) ;
  • (3) odds ratio diagnostique : 83,09 (IC=36,83-187,46) ;
  • (4) aire sous la courbe (AUCSROC) : 0,9601 (déviation standard AUC= 0,0122 ; (5) Q* (point de la courbe SROC où la sensibilité égale la spécificité) : 0,9046 (déviation standard Q*=0,0179).

CONCLUSIONS :

Cette méta-analyse indique donc que la concentration de lactate dans le LCR peut être utile dans le diagnostic positif de la méningite bactérienne post-neurochirurgicale, la sensibilité et la spécificité relativement élevées du dosage étant en faveur d’une efficacité du test.


Dr Philippe Tellier

Xiao X et coll. The diagnostic value of cerebrospinal fluid lactate for post-neurosurgical bacterial meningitis : a meta-analysis. BMC Infect Dis 2016 ; 16 : 483. doi: 10.1186/s12879-016-1818-2.

© jim.fr