www.agir-thrombose.fr
www.ambulatoire-sanofi.fr
www.ams.sanofi.fr
www.antibio-responsable.fr
www.aucoeurducholesterol.fr
www.contreladouleur.fr
www.diabplus-equilibre.fr
www.diabeteanalytics.fr
www.diabete-emotions.fr
www.gaucherfrance.fr
prevenirlesadherences.com
www.retrouverlemouvement.fr
www.sanofi-arthrose.fr
www.sanofi-diabete.fr
www.sep-ensemble.fr
www.thromboseval.fr
nosmedicaments.sanofi.fr
www.labsante.sanofi.fr
www.lesvictoiresduprive.fr
www.sanofi.fr
www.sanofigenzyme.fr
Taille des textes

Etat des lieux des infections bactériennes en Allemagne

En manque d'infectiologues...

Après les progrès considérables effectués depuis plus d’un siècle dans la lutte contre les maladies infectieuses, l’attention et les ressources se sont progressivement réorientées, en Europe, vers les maladies chroniques, sources importantes de handicap. Néanmoins, les infections constituent toujours une cause majeure de morbidité et de mortalité. C’est ce que montrent bien les résultats d’une étude rétrospective menée dans la région de Berlin. J. Katchanov et coll. ont repris tous les dossiers d’admission dans neuf hôpitaux répartis en zone urbaine entre 2009 et 2014. Pour mener leur enquête, ils se sont appuyés sur le codage des maladies et ont ainsi recensé 114 168 admissions rapportées principalement à une infection et 220 483 autres pour lesquelles une infection était mentionnée parmi d’autres pathologies. Cela correspond à, respectivement, 8,9 % (intervalle de confiance à 95 % [IC95] de 8,9 à 9) et 17,2 % (IC95 de 17,1 à 17,3) des 1 284 559 admissions ayant eu lieu pendant la période analysée. Chaque année, 439 837 journées d’hospitalisation ont été le fait de maladies infectieuses, ce qui représente 22,8 % de la capacité totale d’hébergement hospitalier des neuf établissements.

La durée moyenne d’hospitalisation a été de 6 jours lorsque le diagnostic principal était une infection et de 10 jours dans les autres cas. Les auteurs attribuent cette différence au fait qu’un codage secondaire d’infection était le plus souvent lié à une complication infectieuse survenant au cours d’une hospitalisation pour un autre motif.

Les pneumonies en tête

La maladie infectieuse la plus fréquemment signalée était une pneumonie, quel que soit l’âge : pour 22,8 % des hospitalisations avec un diagnostic principal d’infection et 16,2 % de celles comportant, entre autres, la mention « infection ». Les deux autres types d’infection les plus fréquents étaient urinaires et cutanés. La mortalité hospitalière a été, respectivement, de 6,8 % (IC95 de 6,6 à 6,9) et 8,9 % (IC95 de 8,7 à 9,1). De plus, la fréquence des maladies infectieuses et la mortalité augmentaient en fonction de l’âge.

Au total, les infections constituent toujours un poids très important pour la communauté, alors que le nombre de spécialistes à Berlin ne semble pas suffisant. C’est en tout cas le constat de J. Katchanov et coll. qui soulignent notamment, qu’au cours de la période étudiée, 2 186 admissions ont été dues à une infection à staphylocoque doré (avec 328 cas de bactériémies) et qu’il a déjà été montré que le recours aux compétences des infectiologues réduisait alors la mortalité jusqu’à 20 %.


Dr Patricia Thelliez

Katchanov J et coll. : Burden and spectrum of infectious disease in Germany 2009-2014: a multicentre study from Berlin's Municipal Hospitals. Infection. 2015; (doi: 10.1007/s15010-015-0834-2).

© jim.fr