www.agir-thrombose.fr
www.ambulatoire-sanofi.fr
www.ams.sanofi.fr
www.antibio-responsable.fr
www.aucoeurducholesterol.fr
www.contreladouleur.fr
www.diabplus-equilibre.fr
www.diabeteanalytics.fr
www.diabete-emotions.fr
www.gaucherfrance.fr
prevenirlesadherences.com
www.retrouverlemouvement.fr
www.sanofi-arthrose.fr
www.sanofi-diabete.fr
www.sep-ensemble.fr
www.thromboseval.fr
nosmedicaments.sanofi.fr
www.labsante.sanofi.fr
www.lesvictoiresduprive.fr
www.sanofi.fr
www.sanofigenzyme.fr
Taille des textes

Identification et traitement du sepsis : le tournant immunologique

Très longtemps confondu avec la septicémie, le sepsis est plus classiquement considéré comme une réponse inflammatoire systémique à une infection ou, encore plus récemment, défini comme une réponse systémique à une infection en présence d’une dysfonction organique. De plus, aujourd’hui, la survenue d’un dérèglement immunologique apparaît être un événement pathogène central. De fait, les formes graves de sepsis sont surtout constatées chez des sujets âgés porteurs de comorbidités, des caractéristiques qui altère la réponse immune, sachant que le sepsis lui-même a un effet délétère sur l’immunocompétence. A la lumière des leçons données par les premiers essais d’immunothérapie en pathologie cancéreuse, un recentrage sur ces phénomènes immunologiques accompagnant le sepsis a donc été opéré.

JF Bermejo-Martin et coll. ont ainsi, à partir d’une étude de la littérature, identifié 10 indices majeurs de dysfonctionnement immunologique, à la fois quantitatifs et qualitatifs : présentation de l’antigène défectueuse, altérations des lymphocytes T et B , des natural-killers, des lymphocytes T régulateurs, augmentation de l’expression de PD-1 (programmed cell death protein-1), diminution d’immunoglobulines sériques, altération des neutrophiles, hypercytokinémie, baisse des taux sériques de facteurs du complément, effet antibactérien défectueux et persistance de NETs (structures complexes composées de chromatine, d’histones et de protéines). La mise en évidence de toutes ces anomalies immunologiques nécessite bien sûr des techniques pointues, comme des PCR en temps réel, le séquençage de nouvelle génération, la technologie Luminex, capable de quantifier simultanément des douzaines de cytokines, de chimiokines, de facteurs de croissance cellulaire et d’interférons, des puces pour évaluer la fonction des cellules immunitaires ex vivo, la cytométrie de flux, des tests fonctionnels évaluant la réponse cytokinique, etc.

Quant aux nouvelles stratégies thérapeutiques, elles sont maintenant davantage focalisées sur la restauration de l’homéostasie du système immunitaire que sur l’inhibition de la réponse inflammatoire. Plusieurs pistes sont actuellement explorées comme celles de la thymosine alpha-1, de l’interleukine 7, de l’interféron gamma, des anti-IL1, etc. L’immunothérapie personnalisée du sepsis est désormais sur les rails.


Dr Patricia Thelliez

Bermejo-Martin JF et coll. Defining immunological dysfunction in sepsis: A requisite tool for precision médicine. J Infect (2016). http://dx.doi.org/10.1016/j.jinf.2016.01.010

© jim.fr