Taille des textes

« Antibiotiques et résistance bactérienne : une infection virale respiratoire évitée, c’est un antibiotique préservé ! » Novembre 2020

À l'occasion de la Journée européenne d’information sur les antibiotiques du 18 novembre 2020, la Haute autorité de santé, l'Assurance Maladie, l'ANSES, l'ANSM et Santé publique France ont publié une synthèse « Antibiotiques et résistance bactérienne : une infection virale respiratoire évitée, c'est un antibiotique préservé ! », qui actualise les informations disponibles sur la consommation d'antibiotiques, l’antibiorésistance et sa prévention.

11/2020 - La lutte contre l’antibiorésistance est une priorité de santé globale promue par l’OMS depuis 2015 avec l’approche « Une seule santé (One Health). Cette approche vise à combattre les maladies émergentes à risque pandémique telle que pourrait provoquer l’antibiorésistance. En 2019, il a été vendu en France 772 tonnes d’antibiotiques destinés à la santé humaine. 93 % des antibiotiques sont dispensés en médecine de ville et 7 % en établissements de santé. Parmi ceux dispensés en ville, 15 % relèvent d’une prescription hospitalière. La consommation abusive d’antibiotiques a entrainé la montée inquiétante des résistances bactériennes : les bactéries deviennent résistantes aux antibiotiques et provoquent l’inefficacité de ces médicaments. L’aggravation de ce phénomène pourrait entrainer la modification de la prise en charge thérapeutique voire la propagation d’infections courantes susceptibles de redevenir mortelles. Les efforts pour réduire les prescriptions d’antibiotiques inutiles ou inappropriées doivent être poursuivis.
Il est important de rappeler que chacun peut contracter une infection à bactérie résistante aux antibiotiques, même en étant en bonne santé ou en n’ayant jamais pris d’antibiotiques. De plus, la pandémie de Covid-19 a démontré l’efficacité des mesures de prévention et de contrôle de la transmission des agents infectieux. Ces mêmes mesures d’hygiènes permettent aussi de réduire le risque d’antibiorésistance en évitant la prescription d’antibiotiques chez des patients ayant une infection virale.
Ce problème de santé publique nous concerne tous. Chacun doit-être mobilisé et agir à son niveau pour préserver l’efficacité indispensable des antibiotiques.1

1 Maugat S, Berger-Carbonne A et al. Antibiotiques et résistance bactérienne : une infection virale respiratoire évitée, c’est un antibiotique préservé ! Santé publique France Novembre 2020.
Antibiotiques et résistance bactérienne : une infection virale respiratoire évitée, c'est un antibiotique préservé ! (santepubliquefrance.fr)

Découvrir le rappot en entier

 


Pour rester informé(e) de l’actualité en antibiothérapie, inscrivez vous et RDV dans la rubrique Expertise !