www.agir-thrombose.fr
www.ambulatoire-sanofi.fr
www.ams.sanofi.fr
www.antibio-responsable.fr
www.aucoeurducholesterol.fr
www.contreladouleur.fr
www.diabplus-equilibre.fr
www.diabeteanalytics.fr
www.diabete-emotions.fr
www.gaucherfrance.fr
prevenirlesadherences.com
www.retrouverlemouvement.fr
www.sanofi-arthrose.fr
www.sanofi-diabete.fr
www.sep-ensemble.fr
www.thromboseval.fr
nosmedicaments.sanofi.fr
www.labsante.sanofi.fr
www.lesvictoiresduprive.fr
www.sanofi.fr
www.sanofigenzyme.fr
Taille des textes

Age et infections hospitalières à Clostridium difficile

Contexte :

Des études antérieures ont démontré que l’incidence des infections à Clostridium difficile (ICD) était en augmentation aux Etats-Unis depuis quelques années. Cependant, les incidences par tranches d’âge n’ont pas fait l’objet d’évaluations spécifiques. C’est là un des objectifs de l’étude de A. Pechal et coll, qui a en outre précisé la mortalité et la durée des hospitalisations chez les patients atteints d’une ICD, sur une période d’observation de dix années.

Méthodes :

Il s’agit d’une analyse rétrospective des questionnaires de sortie recueillis au sein des hôpitaux des états unis, entre 2001 et 2010 issues du CDC’s National Hospital Discharge Surveys (NHDS).

Les patients éligibles avec un diagnostic de sortie d’ICD-9-CM ont été répartis en 3 groupes selon l’âge : < 18 ans, 18-64 ans (adultes) et ≥ 65 ans (sujets âgés). Des données pondérées ont été utilisées pour estimer les tendances nationales. L’incidence des ICD a été calculée sous la forme d’un rapport entre les sorties avec ce diagnostic et un total de 1 000 sorties. La mortalité et la durée des hospitalisations ont été comparées entre les groupes d’âge au moyen du test du chi-2 ou bien du test de la somme des rangs de Wilcoxon.

Résultats :

Au total, les données recueillies représentent 2,3 millions de sorties du milieu hospitalier avec le diagnostic d’ICD au cours de la période étudiée. La population était principalement féminine (58,7%) et blanche (85,6%), avec un âge médian (IQR) de 74 (59-83) ans :

  • 67,5% étaient des patients âgés,
  • 28,9% étaient des adultes et
  • 3,6% des enfants.

L’incidence des ICD a été la plus élevée chez les sujets âgés (11,6/1 000), devant les adultes (3,5/1 000) et la population pédiatrique (1,2/1 000). C’est aussi chez les sujets âgés que la mortalité a culminé (8,8 %), comparativement aux adultes (3,1 %) et à la population pédiatrique (1,4 %) (p<0,0001). De plus, il en a été de même pour la durée médiane des hospitalisations, les valeurs correspondantes étant respectivement de 8, 7 et 6 jours (p<0,0001).

La mortalité hospitalière toutes causes confondues, était de 6,9% et la médiane (IQR) était de 8 jours (5-14). La mortalité et les durées de séjour hospitalier différaient significativement selon le groupe d'âge (p<0,0001 pour chaque comparaison) :

  • La mortalité était plus élevée chez les adultes âgés (8,8%) que chez les adultes (6,9%) et les enfants (3,1%) (p<0,0001).
  • Parmi les patients décédés, les co-morbidités les plus fréquentes étaient les septicémies (35.7%), l'insuffisance rénale aiguë (31.8%), les pneumonies (22,3%) et les infections des voies urinaires (18,8%).
  • Les durées de séjours hospitaliers étaient les plus longues chez les patients âgés (8 jours), suivi par les adultes (7 jours) et les enfants (6 jours) (p<0,0001).

Chez les patients âgés, il n'y avait pas de différence entre les sexes masculins et féminins pour la mortalité (8,8% pour les deux sexes) ou la durée de séjour hospitalier médiane (8 jours pour les deux sexes).

Conclusions :

Entre 2001 et 2010, l’incidence des ICD chez les patients hospitalisés aux Etats-Unis a ainsi varié selon les groupes d’âge. C’est chez les sujets âgés que l’incidence, la mortalité et la durée des hospitalisations ont été les plus élevées.


Dr Philippe Tellier

Pechal A et coll. National age group trends in Clostridium difficile infection incidence and healthoutcomes in United States Community Hospitals. BMC Infect Dis 2016 ; 16 : 682.

© jim.fr